Accueil Articles PSG, Paris est magique !

PSG, Paris est magique !

10 min lues

Nasser-Al-Khelaifi (1)

Le Real a gagné ou plutôt le PSG a encore perdu, j’aurais donc une petite question à destination de l’équipe dirigeante parisienne : vous vous enlisez là nan ?

Bah ouai, est-ce qu’on n’en parlerait pas une nouvelle fois de votre belle défaite ? Tous les médias se gavent, donc remettons-en une couche sale. Surtout qu’apparemment la situation se salifie bien avec Mbappé et Messi qui commencent à avoir des vers dans le cul.

Bah ouai mon bon Nasser, tu t’es encore pris une belle grosse branlée mais c’est pas comme si vous étiez pas habitués chez les Kadhafi, hein ;) ? Nan c’est pas contre ta famille que je dis ça, en vrai j’avais beaucoup de sympathie pour ton cousin, mais bon on ne peut pas dire que dans la smala vous aillez eu le vent en poupe ces derniers temps.

Ah c’est pas ta famille ? Bon d’accord, mais ça n’empêche, parce que là, on a plus l’impression qu’à coup de foie gras, de caviar et de truffes, on obtient toujours la même omelette plein de flotte. D’ailleurs, quand je dis que le Real a gagné, on se calme les pepitos, y a aucun mérite à gagner le PSG, là on est clairement dans le paranormal donc remballez vos chourros. Oui, parce que le vrai sujet c’est cet instinct de perdant au PSG, le flair de la lose, la recherche éperdue du match qui pourrait enfin nous faire perdre à deux pas du podium.

Mais je dis pas que c’est de ta faute Nasser ! C’était déjà le cas en 2011, l’année du rachat. A part toi et les supporters, y a personne qui misait un kopeck sur ce club. Ils ont dû te faire passer par l’entrée des artistes pour te faire signer, parce qu’à l’entrée principale, y a marqué en grand comme à l’Olympia : « Equipe de merde ». Tu l’aurais forcément vu, on peut pas le rater.

Alors tu vas me répondre qu’y a le soft power, la maille à se faire avec les produits dérivés et les entrées que juste des dealers peuvent se payer. Ok, ok, j’entends, mais tu crois pas que ton argent volatile pourrait pas être utile à d’autres fins ? Par exemple, par indiscrétion, j’ai jeté un coup d’œil sur la composition de ton équipe, je peux t’assurer qu’y a un autre truc à jouer.

Bon et ne me fais pas le couplet de « nan mais je sais, l’année prochaine sera la bonne », c’est faux chaque année, tu l’as bien vu. Mais là aussi, ne t’en veux pas non plus, on peut pas te reprocher de ne pas avoir demandé de l’aide et de ne pas avoir su t’entourer. Donc Nasser, regarde-moi, est ce que ce serait pas l’heure de la bonne grosse remise en cause hein ?

Alors ce que je te propose, c’est un conseil d’ami, gratos. Plaisir d’offrir. Je sais que ça te met pas à l’aise quand t’as pas à lâcher 3 liasses mais vraiment, respire, je ne te demande rien. Et que les choses soient claires, je ne te prends pas non plus de haut parce que t’es un arabe hein ? Je sais bien qu’en France les arabes sont martyrisés mais moi je suis pas comme ça ! Je vote Macron et j’ai mon pass donc à d’autres !

Alors, attaquons dans le dur, ce sera rapide, t’inquiète. Mec, replaçons dans le contexte : tu achètes un club dans un pays qui n’est pas le tien ! C’est comme si Macron tapait dans ton cheptel ! Nan pardon l’exemple n’est pas bon, c’est comme si DSK tapait dans ton cheptel ! C’est mal venu, nan ? Je sais que la France est à vendre mais c’est un peu comme si on venait t’apprendre à faire du chameau à Doha, c’est pas gentil. Donc déjà, l’idée de racheter un club ailleurs que dans ton désert, c’était tordu dès le départ. Ainsi, ce que je te propose c’est la revente directe. Tu laisses le PSG tranquille et tu rentres avec tes bibelots chez ta mère. Là-bas tu fais ton joli club Qatari tout mimi. Et pas de panique, j’ai vérifié, au niveau des probas on est bon, t’as plus de chance de faire rentrer le Qatar dans l’UEFA que de faire remporter au PSG une Champions League, donc fonce !

Bon pour la revente, on est d’accord ce sera pas une partie de plaisir, je t’avouerais que même moi avec mon PEL à 20 boules, j’ai pas l’appétit, mais dis-toi que tu trouveras, fais confiance, toi-même tu t’es fait baisé à un moment donc y a bien un autre pigeon à plumer, courage vieux.

Bon allez, de rien, je te laisse à ta revente et la bise à tes samouraïs trentième dan.

Jean-Claude Pavandam

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lejournalsanstitre
Charger d'autres écrits dans Articles

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sans_Titre 14 (Avril 2010)

Comme dirait une star au come back fulgurant, j’en ai marre. Oui, j’en ai marre de devoir …